Nous écrire Contact             Français | English
Coopération: Une société canadienne au MINRESI

 Madame le Secrétaire général du Ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation Madame Rébecca Madeleine Ebellé Etamè a reçu en audience au nom de madame le ministre de la recherche scientifique et de l’Innovation le jeudi 29 juin 2017 à 11 heures, M. Sona Ebai, représentant de l’Afrique centrale et de l’Ouest de la société canadienne Tree Global.

Les échanges ont porté sur l’expertise qu’envisage d’apporter l’entreprise canadienne dont le siège sous régional est basé au Ghana, afin de booster la production du cacao et du café au Cameroun. Tree Global est en effet une société spécialisée dans la mise en œuvre de pépinières industrielles à grande échelle de plusieurs types de spéculations.

Afra Regional Cooperation in Africa

 As of January 2013, AFRA  membership includes 39 African countries, namely: Algeria, Angola, Benin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroon, Chad, Central African Republic, Cote d’Ivoire, D.R. of Congo, Egypt, Eritrea, Ethiopia, Gabon, Ghana, Kenya, Lesotho, Libya, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritania, Mauritius, Morocco, Mozambique, Namibia, Niger, Nigeria, Senegal, Sierra Leone, Seychelles, South Africa, Sudan, Tunisia, United Republic of Tanzania, Uganda, Zambia, Zimbabwe.

The AFRA Agreement is a legal document, which guides and regulates the implementation of the AFRA activities in the region, and defines the interfacing between the AFRA Member States and its partners, including the IAEA.

The scope of AFRA activities includes the peaceful application of all technically and developmentally sound nuclear techniques, which can contribute significantly towards the achievement of national and regional development objectives.

The IAEA is not party to AFRA, but has the mandate to provide technical and scientific backstopping as well as financial and administrative support in accordance with its rules and procedures that govern the provision of technical assistance to its Member States.

Coopération nippo-camerounaise: Un nouveau projet Satreps en gestation

L’annonce a été faite par l’ambassadeur du Japon au Cameroun, Son Excellence Kunio Okamura, au cours d’une audience que lui a accordée le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le vendredi 09 mai 2017 à 11 heures. Il s’agit donc d’un nouveau projet Satreps intitulé :«Projet pour l’établissement et la mise en œuvre d’une gestion innovante des ressources forestières créée en collaboration avec les méthodes écologiques et les connaissances autochtones ». 

Coopération scientifique Le CNDT et le CETIC main dans la main

    Le Comité national de développement des technologies (CNDT) structure du MINRESI,  et le Centre d’Excellence en Technologies de l’Information et de la Communication de l’université de Yaoundé I (CETIC) s’unissent pour la promotion et la valorisation des résultats de recherche. Les deux structures ont scellé un accord de partenariat à travers un mémorandum d’entente de coopération scientifique le jeudi 09 mars 2017, au cours d’une cérémonie officielle, dans la salle de conférences du MINRESI.

Background Image

Header Color

:

Content Color

: