Nous écrire Contact Plan du Site           Français | English

Contribution de la recherche scientifique à l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035

La quatrième conférence scientifique de l’année 2017 organisée par le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) s’est tenue le mercredi 20  septembre 2017 à 13 heures dans la salle de conférences du MINRESI sise au bâtiment annexe N0 2, en présence de Madame le Secrétaire Général du MINRESI (SG/MINRESI), représentant Madame le MINRESI, Dr. Madeleine TCHUINTE empêchée. Cette initiative du MINRESI, à travers la Division de la Valorisation et de la Vulgarisation des Résultats de la Recherche (DVVRR), a permis de partager avec la communauté nationale, les éventuelles contributions du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation pour l’atteinte des objectifs que présente la vision d’émergence du Cameroun à l’horizon 2035. Le conférencier, Dr. DONGMO Thomas, Directeur de Recherche à l’IRAD et Chef de la DCST, a entretenu l’assistance, constituée de chercheurs, universitaires, administrateurs et des médias, sur le thème « Contribution de la recherche scientifique à l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035 ».
Après avoir dressé un état des lieux du Cameroun par rapport à certains des critères d’émergence d’une part et des caractéristiques que présentent les pays déjà émergents d’autre part, le Dr. DONGMO a abouti au constat selon lequel l’exportation de notre nation repose sur les produits bruts. Cependant, selon l’orateur du jour, le pays possède des atouts indéniables pour devenir émergent. Il a cité entre autres atouts, le positionnement géographique au cœur de l’Afrique Centrale, la volonté politique, la jeunesse de la population, le dynamisme de la population dans son ensemble, le bilinguisme, le taux élevé d’alphabétisation (85%), l’entreprenariat important du genre féminin, la diversification et l’efficacité de la Diaspora, la diversité du climat et enfin le renforcement croissant en capacité du personnel chercheur par de nouvelles recrues.
A la suite de ses analyses, le Directeur de recherche a énuméré les défis à relever pour que le Cameroun devienne émergent. Selon lui, il faut entre autres, développer les Clusters, développer les incubateurs d’entreprises, développer la coopération avec les partenaires techniques et financiers, développer la formation professionnelle ainsi que la coopération Sud-Sud, mettre en place un fonds de développement de la recherche, mieux valoriser les résultats de la recherche, mieux sensibiliser la Diaspora et sensibiliser  les chercheurs sur la notion de la propriété intellectuelle.

Services aux Usager

Projets Scientifiques

Background Image

Header Color

:

Content Color

: