.

Elaboration des instruments de pilotage politique et stratégique

 

Le document de stratégie de la recherche, élaboré en collaboration avec les différentes parties prenantes, fixe les axes autour desquels doivent s’organiser les activités de recherche.

Le document de la politique nationale de valorisation et de vulgarisation des résultats de la recherche et de l’innovation.
Une synthèse des résultats exploitables issus de la recherche publique et privée.

Le projet de Loi d’orientation de la recherche, qui est une émanation du plan stratégique, fixe le cadre juridique général ainsi que les orientations fondamentales de la recherche scientifique au Cameroun.
Le  plan directeur de la recherche indique la configuration des activités et des actions reflétant les choix politiques de la nation. Il s’agit d’un outil de consensus et d’action pour mieux orienter, planifier, développer et coordonner les synergies des différentes parties prenantes du Système National de Recherche et d’Innovation.

La politique nationale de coopération scientifique et technique, à base de laquelle des stratégies sont mises en œuvre pour l’intensification de la coopération avec les opérateurs économiques et les organisations internationales, ainsi que  l’intégration scientifique au sein des communautés économiques régionales et panafricaines (CEMAC, CEEAC, NEPAD). Il s’agit d’une politique qui privilégie le partenariat plutôt que l’assistanat. Dans cette vision, l’Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD) a été retenu par la Banque Africaine de Développement (BAD) comme Centre d’excellence de la recherche agricole.

La Politique nationale de la Valorisation et de la Vulgarisation des résultats de la Recherche, fixe les grandes orientations en matière de valorisation des résultats de recherche au Cameroun. Elle définit également le cadre de coopération et de partenariat avec l’entreprise nationale, ainsi que le rôle de l’Etat dans ce processus.

Le Plan National de l’Innovation, indique les stratégies à déployer pour promouvoir l’innovation technologique au Cameroun, en créant des conditions propices à l’innovation et en mettant en place des mesures incitatives y relatives.
La définition des conditions d’accréditation des structures privées de recherche et la reconnaissance des acteurs privés de la recherche, ainsi que l’accréditation des structures privées de recherche, sont une grande préoccupation pour la recherche camerounaise.
La programmation scientifique opérationnelle, qui permet de mettre en synergie toutes les parties prenantes du Système National de Recherche et d’Innovation, pour établir en fonction des priorités nationales, une orientation efficiente de l’activité de recherche ainsi que l’allocation des financements.

Instituts de recherche

                                        

Background Image

Header Color

:

Content Color

: