Nous écrire Contact             Français | English

La recherche de financement au cœur des préoccupations

Coopération scientifique Cameroun-Union Africaine

Madame le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (Minresi) Dr Madeleine Tchuinté a reçu en audience le mardi 8 octobre 2019 en son cabinet, Son Excellence Madame le Pr. Sarah Anyang Agbor, Commissaire en charge des Ressources Humaines, de la Science et de la Technologie à la Commission de l'Union Africaine.
Tout en lui souhaitant la bienvenue, Mme le Ministre a tenu à dire à son hôte combien sa présence au sein de l’Union Africaine en tant que compatriote donne de la visibilité au Cameroun et projette aux yeux du monde l'image d'un pays qui promeut la femme dans la dynamique du développement mondial à partir de la science, de l’innovation et de la technologie.
Les échanges entre Madame le ministre et son hôte ont tourné autour des opportunités de financements de la recherche et de l’innovation au Cameroun. Notamment, les subventions susceptibles d’aider à la mise sur pied d’une Cité des Sciences, de la Cameroon Sillicon River et de la mise en place des Unités de Transformation Technologique.
Mme le Commissaire en charge des Ressources Humaines, de la Science et de la Technologie à l’Union Africaine a pour sa part présenté certaines opportunités qui pourraient intéresser les chercheurs camerounais. Il s’agit entre autres du programme d’accompagnement des jeunes de l’Office des Nations Unies pour la Coopération Sud-Sud (UNOSSC) dénommé « Yes » qui entend donner à 10.000 jeunes entrepreneurs des formations en entrepreneuriat et au développement des compétences, à des technologies, à un incubateur et à un financement de démarrage.
Le Pr. Sarah Anyang Agbor a également invité Mme le Ministre aux activités du African Scientific and Research Innovation Council (ASRIC), qui est une plateforme continentale d'échange.


Pour ce qui est des Unités de transfert des technologies, elle a partagé avec le Minresi l’expérience d’autres pays qui disposent ces Unités dans leurs universités et leurs instituts de recherche. Ces Unités se saisissent des innovations des chercheurs pour trouver dans le secteur privé l’acteur industriel approprié susceptible d’utiliser contre rémunérations, ces innovations.
Mme le Commissaire en charge des Ressources Humaines, de la Science et de la Technologie à l’Union Africaine s’est également réjouis de la participation massive des scientifiques camerounais dans le cadre du Prix Kwame Nkrumah de l’Union africaine pour l’Excellence scientifique qui prime des chercheurs au niveau continental avec un prix de 100.000 dollars ou régional pour le Prix de la meilleure femme scientifique doté de 20.000 dollars.
En reconnaissant que les financements de l’État ne peuvent pas satisfaire les besoins de la recherche, le Pr. Sarah Anyang Agbor a relevé le fait que des partenaires sont disponibles pour accompagner les pays africains, reste à monter des projets de qualité qui puissent mériter les financements des bailleurs. Mais il appartient à chaque institut de recherche d’être proactif dans cette démarche de recherche de financements ont conclu les deux personnalités.
Son Excellence Madame le Pr. Sarah Anyang Agbor, Commissaire en charge des Ressources Humaines, de la Science et de la Technologie à l’Union Africaine est en séjour au Cameroun dans le cadre du Programme Cadre de l’Union Européenne pour la Recherche et l’Innovation, Horizon 2020.

 

 

 

 

 

.

Background Image

Header Color

:

Content Color

: