Nous écrire Contact             Français | English

Le projet de Centre en Biogéosciences de l’Environnement (CBE) en bonne voie

 Coopération MINRESI/AFD

 Le sujet était au cœur des échanges de l’audience accordée par madame le Ministre le mercredi 13 février 2019 en son cabinet, à monsieur Benoît Lebeurre Directeur Général de l’Agence Française de Développement au Cameroun (AFD) qu’accompagnait le Chargé de projets Gouvernance-secteur public OHADA, Monsieur Guillaume Reisacher. Le Ministre de la Recherche Scientifique Dr Madeleine Tchuinté a tout d’abord rassuré ses hôtes de l’importance que le MINRESI accorde à ce projet. Des mesures fortes seront prises pour la réalisation imminente de cet important projet.

Le projet de Centre en Biogéosciences de l’Environnement vise à combler le manque de connaissances sur l’évolution du climat, l’érosion des sols, la dégradation de la qualité des eaux, l’eutrophisation des hydro-systèmes, la montée du niveau marin, la perte de biodiversité et la diminution des stocks de carbone. Il est important de fédérer les forces existantes réelles mais dispersées, dans une structure de référence en biogéosciences de l’environnement sur le modèle prescrit par l’Etude de l’Economie de la Recherche et en accord avec le DSCE.

Le CBE aura pour mission de définir des orientations scientifiques déclinées en projets de recherche produire des publications de standard international, développer des bases de données accessibles et d’informer des décideurs et les acteurs opérationnels. Ces objectifs demandent une intensification des recherches et visent à favoriser un accroissement du potentiel scientifique national dans les domaines de compétence du Centre qui seront principalement l’hydro-climatologie, les cycles biogéochimieques, les dynamiques territoriales et l’écologie de la végétation. Seront également nécessaires des recherches méthodologiques transversales en modélisation, analyse des données géolocalisées et traitement des observations spatiales.

Ce centre à vocation régionale, associera plateaux techniques performants et dispositifs pérennes d’observation. Les observatoires constituent des dispositifs stratégiques et opérationnels permettent, à partir des données collectées dans la durée, validées et qualifiées de renforcer le lien entre recherche fondamentale, innovations et applications opérationnelles.

André BION

 

 

 

Background Image

Header Color

:

Content Color

: