Nous écrire Contact             Français | English

Coopération scientifique Cameroun-JaponVers la création d’un modèle de gestion pour la préservation de la biodiversité

Le projet dénommé Co-création de la gestion innovante des ressources forestières combinant les méthodes écologiques et les connaissances autochtones a été lancé le 19 septembre 2018, par le Ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Dr Madeleine Tchuinté, en présence de l’Ambassadeur du Japon au Cameroun, son Excellence M. Kunio Okamura.
    Ce projet dont la durée est de cinq ans (avril 2018-avril2023), donnera l’occasion aux chercheurs d’élaborer avec les populations locales, une feuille de route visant la construction d’un modèle de gestion durable de la faune d’une part, l’amélioration de la production et la transformation des produits forestiers non ligneux au profit des populations. Trois sites sont concernés dans cette étude notamment les villages Gribbé, les riverains des parcs nationaux de Boumba-Bek et de Nki dans la région de l’Est Cameroun.
    Il s’agira pour le COMECA d’aboutir à une meilleure gestion de la biodiversité à travers des solutions durables de gestion forestière en réduisant la déforestation qui est un défi et une priorité pour la recherche.
    La coopération japonaise n’est pas à sa première expérience avec le MINRESI. Elle s’est illustrée dans le dégazage des lacs Nyos et Monoun à travers le projet SATREPS (Science and Technology Research Patnership for Development). Elle marque donc son troisième engagement à travers le COMECA.  Ce dernier permettra à coup sûr à notre pays d’améliorer sa stratégie de conservation de la Faune dans la région de l’Est, de réduire son coût, de renforcer la capacité du personnel local du MINFOF et d’offrir des opportunités de recherche sur le terrain à des étudiants camerounais.

 

Background Image

Header Color

:

Content Color

: