.

Coopération MINRESI/Agence française de Développement: Le Contrat Désendettement Développement 3ème génération en perspective

    Madame le Secrétaire général du MINRESI a reçu en audience une délégation de l’Agence française de Développement conduite  par Christian Fusillier, responsable de la Division Agriculture, Développement rural et Biodiversité (ARB) au siège de l’AFD à Paris.
    Dans son propos liminaire, le Secrétaire général du MINRESI madame Rébecca madeleine Ebelle Etamè a, avant toute chose, souhaité la bienvenue à la délégation menée par Christian Fusillier et composée des Directeurs régional du Centre International de Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) et de celui de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD).
    Elle a ensuite exprimé le vœu de madame le ministre de voir la solide et fructueuse coopération scientifique entre le MINRESI et  l’Agence Française de Développement se densifier davantage avec l’éligibilité souhaitée du MINRESI dans le C2D troisième génération. Madame Ebellé a aussi souligné la ferme volonté de Dr Madeleine Tchuinté de tout mettre en œuvre afin de concrétiser la création d’un Centre biosciences pour l’environnement à vocation sous régionale au quartier Nkolbisson à Yaoundé où un site est déjà disponible et des études de faisabilité en cours d’implémentation. Outre le MINRESI, ledit Centre bénéficiera des contributions conjuguées des acteurs tels que l’AFD, le CIRAD et l’IRD et son objet d’étude sera focalisé sur le bassin du Congo et le Golfe de Guinée.   
    Prenant la parole à son tour, Christian Fusillier s’est réjouit de la qualité des réalisations de la coopération AFD/MINRESI. Il a aussi précisé qu’il est venu s’enquérir des priorités ou des difficultés particulières de ce département ministériel camerounais en termes de besoins relatifs aux dossiers de coopération en cours d’analyse entre sa structure et le Ministère de la recherche et de l’Innovation. Le but de sa visite a-t-il ajouté est de mieux sensibiliser les décideurs et d’aboutir à l’éligibilité du MINRESI au C2D troisième génération. A ce sujet, il a indiqué quelques paramètres qui pourraient militer en faveur du système national de Recherche. Il s’agit entre autres des projets dont les thèmes sont centrés sur les questions de changement climatique, des technologies, de l’agroforesterie, du développement durable, de la fertilité des sols,  de la gestion des ressources forestières et les questions foncières.
    Cette visite s’inscrit dans le cadre des missions de supervision du Programme d’Appui à la Sécurisation et à la Gestion Intégrée des Ressources Agropastorales (ASGIRAP) et de suivi du Programme national de Développement Participatif (PNDP). Il s’agit pour les hôtes du Minresi d’une part, de réaliser la supervision et l’état d’achèvement des programmes PNDP HIMO sur Fonds d’urgence de l’Union Européenne et d’autre part, de suivre l’état d’avancement du projet PNDP phase 3 Agropastoral sur financement du 11ème Fonds Européens de Développement (FED) ainsi que le 3ème Contrat de Désendettement et Développement (C2D 3) par lequel le Ministère de la Recherche scientifique et de  l’Innovation est concerné. Cette délégation se rendra à Garoua, dans la région du Nord et visitera entre autres les microprojets ASGIRAP. 

    André BION

Instituts de recherche

                                        

Background Image

Header Color

:

Content Color

: