.

411 millions de FCFA pour booster les activités de recherche du Carbap

 

En votant ce budget prudent et réaliste, ce mardi 24 janvier 2017 au terme de la 13è session ordinaire du Conseil d’administration du Centre africain de recherches sur bananiers et plantains, les administrateurs de cette importante structure de recherche régionale basée à Njombé au Cameroun, ont demandé au Dr michel Ndoumbé Nkeng, directeur du Carbap d’intensifier ses efforts  pour la production massive et la vente du matériel végétal de qualité au-delà de la sous région Afrique centrale et notamment dans les pays de l’Afrique de l’Ouest.

Dans la foulée de ce Conseil d’administration tenue dans la salle de conférences du MINRESI, ces administrateurs ont accordé une prorogation exceptionnelle de sept mois au mandat du coordonnateur scientifique, Dr Michel Loubana, afin de lui permettre de mener à terme le premier plan opérationnel du Carbap mis en place sous sa coordination. Le conseil a aussi procédé au recrutement du Dr Daniel Mbua, producteur et semencier  ivoirien dans le domaine de la banane plantain comme 10ème membre de son Conseil scientifique. 

Figure également au rang des résolutions, l’accueil très favorable par le Conseil de l’engagement de la République Centrafricaine (RCA) d’abriter  prochainement le 10ème Conseil scientifique du Carbap, de même que la volonté manifeste de la République de Guinée Equatoriale d’accueillir le prochain Conseil des ministres de la recherche, membres du Centre africain de recherches sur bananiers et plantains en mai 2017. 

Le Dr Madeleinte Tchuinté, ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation qui présidait les travaux s’est réjouit de l’opérationnalisation de la division de la coopération et de l’appui au développement qui a permis de booster les recettes propres du Centre à un montant appréciable de 240 millions FCFA.

Elle a réitéré ses instructions relatives à la poursuite et à l’intensification des missions de plaidoyer auprès des Etats membres du Carbap avec un argumentaire approprié susceptible d’amener ceux-ci à libérer leurs contributions , la prise en contact avec tous les bailleurs de fonds afin de définir les modalités d’intégration des préoccupations du Carbap dans leurs principales domaines d’intervention, le renforcement de la coopération avec les communautés économiques régionales et la diversification des sources de financement des activités du Centre.  

Paul ZEBAZE

 

 

 

Instituts de recherche

                                        

Background Image

Header Color

:

Content Color

: