Nous écrire Contact             Français | English

Etude du Paludisme

 

Mise au point, grâce à des méthodes utilisant des isotopes et en coopération avec l’IRD et l’AIEA, d’un moustique génétiquement modifié incapable de transmettre le paludisme, dont la multiplication compétitive aboutira sans nul doute à l’anéantissement de l’anophèle vecteur de la maladie. Eclairage nouveau sur l’origine primate du paludisme. Les gorilles constituent le réservoir animal du Plasmodium falciparum, parasite le plus incriminé dans le paludisme.

Recherches sur les plantes médicinales et médecine traditionnelle

Mise au point et conditionnement de plusieurs médicaments traditionnels améliorés, à base  de plantes médicinales

Background Image

Header Color

:

Content Color

: